#15 : Apéro avec vue au Grammont

Icône des panoramas lacustres de la Riviera, le Grammont s’élève à 2’172m au dessus du lac Léman. Proche de la frontière avec la France, il s’en est fallu de peu pour que ce trésor nous glisse entre les doigts, mais le sommet est bel et bien valaisan. Pour la 15ème édition de la Bucket List Weekngo, on t’emmène prendre un apéro au panorama de folie au sommet du Grammont.

J’ai grandi face à lui et pourtant je n’ai jamais songé à faire son ascension : le Grammont c’est la montagne emblématique de la Riviera, celle qui dessine des couchers de soleil unique au fil des saisons sur le lac Léman. Pour y accéder, on passe par le lac Taney, une étape en soi, très appréciée des amateurs de lacs alpins et de baignades très fraîches.

En plein été, c’est de bonne heure qu’il faut se lever pour avoir le droit de rejoindre le départ de la randonnée en voiture: lorsque le parking à Le Flon est plein, la route d’accès est fermée à la circulation. Si comme nous tu es tenté-e par le coucher du soleil au sommet, il faut t’attendre à ce que l’accès soit fermé jusqu’aux alentours de 16h00. Une ou deux fois par jour, un car postal relie Vouvry à Le Flon… tout est une question de timing disons !

La randonnée commence donc par le sentier des chèvres(ou la route, si vous préférez). Là, on passe de 1030m à 1440m en un peu moins d’une heure et on arrive à la première pépite de la journée : le Lac Taney. Victime de son succès, le lac est souvent bondé. À privilégier au possible une excursion en semaine. Là, la plupart des baigneurs sont déjà redescendus et les lieux sont plutôt calmes.

Pour le Grammont, on passe devant plusieurs auberges et on continue l’ascension par la forêt. Ca grimpe bien, mais le chemin (route d’alpage) est large et sans difficulté. Petit à petit, on aperçoit notamment les Dents du Midi derrière nous en toile de fond. Au détour d’un virage une fois passé l’alpage, on rencontre alors un petit groupe de jeunes bouquetins qui semble avoir plus que l’habitude de croiser du monde sur ce chemin.

Arrivés à un plat bien mérité, on devine le lac en contre bas. La vue est déjà dingue d’ici, alors dieu sait là-haut. On aperçoit la croix indiquant le sommet et le chemin qui y mène est assez vertigineux. Arrivé au sommet, le panorama à 360° est à couper le souffle : Montreux, Vevey, Lausanne mais aussi et surtout le Cervin, le Mont Blanc, l’Eiger, la Jungfrau, bref. C’est sublime !

Après s’être longtemps amusés à reconnaître les différents sommets visible d’ici, on trouve un petit coin sympa pour sortir l’apéro et profiter de la vue. Hypnotisés par le coucher de soleil que nous offre mère nature ce soir et entouré de campeurs, on en oublierait presque qu’on a prévu de redescendre.

Il fait alors presque nuit lorsque l’on rejoint le Lac Taney. On se sent alors privilégié d’apercevoir le reflet de la lune sur cette eau lisse et de profiter d’un silence rare dans ce coin en plein été. Depuis que le camping y a été interdit, les lieux ont retrouvé leur sérénité d’antan. Notre chemin se poursuit alors à l’aide de nos lampes pour rejoindre le point de départ.

Une randonnée accessible à tous avec à la clé un panorama à couper le souffle.

Si toi aussi tu aimerais contribuer à la Bucket List Weekngo, fais nous parvenir tes spots préférés des Alpes. Utilise les #bucketlist & #weekngo et identifie-nous sur tes clichés ou écris-nous directement pour nous partager tes trésors ! 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s