L’alpinisme entre au patrimoine de l’UNESCO

S’il est un nouveau venu que l’on attendait particulièrement au patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO, c’est bien l’alpinisme. Une reconnaissance internationale pour cette tradition alpine, portée par la France, la Suisse et l’Italie.

Au lendemain du International Mountain’s Day, la pratique de l’alpinisme s’offre un magnifique titre, reconnu de part le monde: le patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO. À l’origine de ce projet, une volonté de reconnaissance. Qui de mieux alors que les trois pays entourant le Mont Blanc et la chaîne de montagnes dont tire son nom l’alpinisme ?

Eric Fournier, maire de Chamonix, est à l’origine du projet, conjointement avec la maire de Courmayeur (IT). Il explique les motivations de leur initiative avec des mots qui résument parfaitement l’esprit des montagnes :

L’essentiel était notre conviction que les valeurs de solidarité et d’exigence de l’alpinisme guidaient toute la vie de nos territoires. Chez nous, chaque fois qu’une question se pose, on regarde vers le haut, vers ces sommets qui ont façonné la vie des gens.

La pratique est aujourd’hui bicentenaire. Et pourtant, le grand public la considère encore comme une activité réservée à ceux que l’on nomme les têtes brûlées. D’où le souhait de banaliser cette pratique. C’est avant tout un savoir faire, regroupant notamment l’apprentissage lié au terrain de jeu de la pratique ainsi qu’aux conditions climatiques changeantes tout en ne garantissant jamais un risque zéro. Ce titre est donc une belle reconnaissance des valeurs de solidarité et de courage de la pratique de l’alpinisme, inscrite dans nos traditions locales. Désormais, au Patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO, sa description prend une dimension artistique voire même esthétique.

L’alpinisme est l’art de gravir des sommets et des parois en haute montagne, en toutes saisons, en terrain rocheux ou glaciaire, par ses propres capacités physiques, techniques et intellectuelles, en utilisant des techniques adaptées, du matériel et des outils très spécifiques.

Un art transmis oralement à travers les générations, qui valorise nos paysages et nos traditions.

#weekngo #tresorsdesalpes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s