#10 : Participer au défilé des Tschäggättä

Jeudi dernier, j’ai quitté le bureau excitée comme une petite fille. Au programme, direction la Vallée du Loetschental pour un évènement que j’apprécie tout particulièrement : fan du folklore valaisan et des traditions qui perdurent, je n’aurais raté le défilé des Tschäggättä pour rien au monde.

À l’occasion du carnaval, le village de Blatten est envahi par les fameux tschäggättä (prononcé tchéggétté), ces effrayants personnages couverts de fourrures aux masques surprenants sculptés dans du bois qui font résonner de lourdes cloches de vaches à travers les ruelles du village. Du lendemain de la Chandeleur jusqu’au soir de Mardi Gras, la tradition perdure depuis quelques centaines d’années bien que son origine reste assez mystérieuse. Le but  de cette tradition serait alors de chasser les mauvais esprits de la Vallée.

On distingue les lumières du village de Blatten loin à la ronde, au coeur d’une nature bien sombre. Déjà à l’entrée du village on aperçoit quelques Tschäggättä isolés qui font peur aux passants. Au centre du village, sous l’église, on se prépare à assister au défilé avec un bon goulasch et du vin chaud maison. Sur la place, la Guggen retenti et on se réchauffe sur leurs rythmes effrénés en attendant le défilé.

Soudain, tous ces monstres grimés disparaissent et semblent se regrouper en bas du village. Leurs cloches retentissent et approche vers nous : la tension monte d’un cran. On est tout excité de les voir arriver. Le public s’amasse le long des ruelles étroites du village, le son des cloches se rapproche et les premiers masques apparaissent sous les lampadaires. Une centaine de Tschäggättä sortent de l’ombre pour venir parader devant le public. Le défilé terminé,  ils se mettent à courir, secouant leurs cloches en direction du village de Ferden sur la route principale de la Vallée, pour chasser les esprits malveillants.

Dans le village, si tu croises des Tschäggättä isolés, change rapidement de direction… Ils aiment attraper femmes et enfants pour leur recouvrir le visage de neige et les effrayer. Une nuit magique et unique, dans un univers où le temps semble s’être arrêté. Une incroyable tradition à vivre (au moins !) une fois dans sa vie !

Je t’ai rapporté quelques images, de quoi te donner envie pour l’an prochain ! Ca ne se raconte pas, ça se vit…

Si toi aussi tu aimerais contribuer à la Bucket List Weekngo, fais nous parvenir tes spots préférés des Alpes. Utilise les #bucketlist & #weekngo et identifie-nous sur tes clichés ou écris-nous directement pour nous partager tes trésors ! 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s