#7 : S’essayer à la cascade de glace

Les cours d’eau gelés sont fascinants de par leurs courbes et leur grandeur et offrent aux amateurs d’escalade un nouveau terrain de jeu. Entre décembre et février, lorsque les températures sont assez basses pour les immobiliser, les grimpeurs se lancent piolets en mains à leur assaut.

Pour ce 7e numéro de la bucketlist de Weekngo, nous te faisons (re)découvrir une discipline éphémère et audacieuse pratiquée dans nos chères Alpes. Connu sous les noms d’escalade sur glace ou cascade de glace, ce sport profite des grands froids figeant les chutes d’eau pour les transformer alors en véritables défis physiques : on s’aventure le long de ces imposants murs de glace, à la poursuite de leur sommet.

Les conditions nécessaires à la pratique sont nombreuses pour assurer la sécurité des grimpeurs, c’est pourquoi on ne se lance pas seul à l’assaut d’un cours d’eau gelé. C’est un sport ludique, fun, qui requiert un véritable dépassement de soi car quand même bien physique. Mais c’est surtout un magnifique sport dans un cadre enchanteur au beau milieu d’une nature sauvage, figée par le froid. On te présente ci-dessous nos sites préférés aux paysages splendides où escalader les eaux gelées.

L’escalade sur glace est un sport qui nécessite l’encadrement de professionnel et du matériel adéquat. Les possibilités proposées ci-dessous s’adressent aux grimpeurs confirmés. Avant chaque sortie, on consulte bien sûr la météo, le bulletin d’avalanche et les températures, pour ne pas risquer un redoux qui mettrait à mal toute tentative.

Cogne – Le paradis de la cascade de glace

Du côté italien des Alpes, le paradis de la cascade de glace c’est irréfutablement Cogne. Au coeur du parc national du Gran Paradiso, la région attire les amateurs du monde entier. Ses dizaines d’itinéraires sont régulièrement en conditions et proposent des possibilités pour tous les niveaux. Le cadre est magistral et les cascades si silencieuses que l’on entend ses muscles chauffer. De quoi rajouter un peu de difficulté au défi, puisqu’il s’agit de se dépasser pour atteindre le relais au sommet.

Zinal : Les eaux figées du Val d’Anniviers

Tout au fond du Val d’Anniviers, le village de Zinal offre pas mal de possibilités en terme de cascade de glace. Entourés par le Weisshorn, le Zinalrothorn ou encore le Besso, le cadre est somptueux. Ici, autours des 1’800m d’altitude, on trouve des sites adressés tant bien aux débutants qu’aux amateurs confirmés. Les cascades du Livre sont conseillées pour les nouveaux pratiquants, moins raides et avec plus de remous. Celles du Pont et de La Lé sont très appréciées des adeptes confirmés, pour le panorama qu’elles offrent et le challenge.

Pour les plus fous d’entre vous, la cascade de Mottec s’adresse particulièrement aux biceps et triceps en béton, avec une ascension à 90° dès les premiers coups de piolets.

Arolla : Les cascades panoramiques du Val d’Hérens

Du côté du Val d’Hérens on trouve aussi un sacré lot de surprises. On vous amène vers Arolla et plus précisément du côté du Lac Bleu ou du côté de l’usine électrique, où de belles eaux gelées vous offrent un des terrains d’escalade plutôt sympa. Une petite voie sur la gauche est équipée, ce qui offre la possibilité à des initiations.

Le Ice Park d’Anzère : les voies artificielles

Des cascades crées par l’Homme, pour le plaisir des amateurs. Le top, c’est qu’elles se trouvent juste en-dessous de l’arrivée des télécabines. Environ 7 voies allant de 15 à 30 mètres et aux difficultés variées sont accessibles avec un pass piéton. On y trouve différent parcours dont uniquement de glace, mix glace et roche ou pour la pratique du dry-tooling (en gros, l’escalade sur glace sans glace… le genre de truc un peu fou que Sabine adore !).

Tu as envie de te lancer ? Rejoins-nous !

Envie de t’essayer à cette pratique ou peaufiner votre technique ? Rejoins un petit groupe et partage des moments conviviaux et sportifs au paradis de la cascade de Glace. Cerise sur le gâteau, le soir venu vous serez logés d’un magnifique hôtel avec SPA et apprécierez l’accueil chaleureux et les nombreuses spécialités culinaires valdôtaines !

Vite, il ne reste plus beaucoup de temps pour t’inscrire !

Pour découvrir le programme du séjour collectif, c’est par ici !

Tu peux également suivre les news de ce séjour sur notre page Facebook.