#5 : À la découverte de l’hôtel Weisshorn

On l’aperçoit déjà sur la route menant à Saint-Luc, un majestueux bâtiment historique, trônant fièrement seul sur les hauteurs : l’hôtel Weisshorn. Depuis 1883, il ouvre ses portes aux randonneurs et autres visiteurs. On en parle pour ce cinquième numéro de la Bucketlist Weekngo.

Construit dans un premier temps afin d’accueillir les premiers alpinistes anglais, l’hôtel Weisshorn est un lieu de passage ou un but en soit. Perché à 2337m d’altitude, il bénéficie d’un emplacement de rêve en plein coeur de la nature. Inutile de préciser que le panorama y est à tomber…

Un bâtiment historique, préservé du temps

Durant l’année 1889, un feu ravagea le bâtiment, qui fut ensuite reconstruit tel que nous le connaissons aujourd’hui : des façades en pierre, quatre étages dont un sous-sol, une véranda sur pilotis, un salon et un fumoir. L’ambiance à l’intérieur est restée intacte, comme si les années passées n’avaient eu aucun impact sur la bâtisse. Les matériaux, la disposition des pièces et meubles en font un lieu hors du temps.

Les chambres, fidèles au reste de la maison, sont entièrement aménagées en bois, y compris le revêtement des murs et pour certaines, une vue à tomber. Ce sont des pièces chaleureuses qui respirent l’histoire des lieux.

Si les propriétaires se sont succédés à plusieurs reprises, c’est aujourd’hui Oliver Stadelmann le propriétaire des lieux et également chef de cuisine. D’ailleurs, on vous conseille vivement de prendre place à l’une de ses tables pour goûter à ses talents et profiter de la magnifique terrasse… La tarte aux mirtilles est excellente.

Au pied du bâtiment, se trouve un jardin alpin, le premier d’Europe, à l’historique passionnant. Créé en 1885 par Henry Correvon, botaniste genevois, il revit désormais sous les mains d’une paysagiste du coin. Aujourd’hui, ce sont quelques 200 plantes qui colorent la parcelle et invite les curieux à venir découvrir les plantes alpestres locales.

Comment on y accède ?

L’été, on y accède à pied, depuis le parking des remontées mécaniques de Saint-Luc ou depuis le sommet du funiculaire, pour ceux qui voudraient gagner quelques mètres de dénivelé. Il te faudra compter environ deux heures si tu pars du village et plus ou moins une heure depuis l’arrivée du funiculaire. On peut également y accéder en VTT, par le même itinéraire.

L’hiver et ses manteaux blancs offrent un tout autre décor aux visiteurs des lieux. La vue sur la vallée et les sommets avoisinants est majestueuse. Pour y accéder, on enfile des raquettes ou des peaux de phoques et on entamme la montée.

Autour de l’hôtel Weisshorn

L’emplacement est idéal pour profiter du coin, soit découvrir les lacs de montagnes avoisinants ou atteindre le sommet du Bela-Tola à 3025m.

En hiver, l’hôtel est situé sur la Haute Route Impériale : Bishorn, Weisshorn, Zinalrothorn, Blanc de Moming, Obergabelhorn, Dent-Blanche, Cervin… Une route technique entre cols, glaciers et sommets sauvages. De quoi ravir les amateurs de peau de phoque ! On peut également rejoindre le domaine skiable de Chandolin.

Le sentier des planètes et l’observatoire astronomique

Entre 2’200 et 2’500m, un sentier didactique vous propose une jolie randonnée autour du système solaire : chaque mètre équivaut à un million de kilomètres parcouru dans l’espace, au fil des neufs planètes de notre système.

À la fin du sentier, vous pouvez choisir de continuer en direction de Zinal ou alors de revenir sur vos pas. Le sentier fait un total de 13 kilomètres, avec tout du long, une vue impressionnante sur la vallée et la plaine. On peut le parcourir en été et en hiver.

L’hôtel Weisshorn ferme ses portes le 14 octobre 2018. Si vous voulez profiter d’un beau week-end d’automne là-haut, c’est maintenant ! Sinon, il rouvrira ses portes pour la saison d’hiver, dès le 22 décembre 2018.

Pour plus d’infos, c’est par ici.

Qui sait… peut-être un futur Trésors sur http://www.weekngo.ch ?

Si toi aussi tu aimerais contribuer à la Bucket List Weekngo, fais nous parvenir tes spots préférés. Utilise les #bucketlist & #weekngo et identifie-nous sur tes clichés ou écris-nous directement pour nous partager tes trésors !